#30 Guillaume Declair, Bao Dinh et Jérôme Dumont, «La 25e heure »

{English version below}

Note : 3.5 sur 5.

Au temps du télétravail et des cours en ligne, au temps où sphère privée et sphère professionnelle s’imbriquent l’une dans l’autre, il semble devenir de plus en plus important d’augmenter son efficacité afin de consacrer le plus de temps possible aux choses qui nous rendent heureux.

Ce livre, à l’instar de la plupart de mes chroniques, ne propose pas une histoire, mais une méthode d’organisation du travail. La méthodologie proposée se base sur les conclusions provenant de la lecture de plusieurs livres ainsi que de la rencontre de plus de 300 professionnels/ patrons d’entreprises. L’objectif est de travailler une heure de moins afin de l’utiliser pour autre chose.

L’écriture est fluide et accessible au grand public. Il se lit très vite grâce à son côté synthétique. Il est l’un des meilleurs livres de « développement personnel » que j’ai pu lire car le propos n’est pas noyé dans des détails inutiles. Il n’est pas nécessaire de posséder des bases de méthodologies pour le comprendre, au contraire. Pour des personnes ayant l’habitude d’être très organisées, cela ne leur apportera pas grand-chose. Néanmoins, pour les personnes stressées, ce livre peut permettre de réfléchir à des pistes dans le but de mieux appréhender le travail afin de lâcher prise sur certaines choses. Une bonne organisation semble réduire le stress.

Bien malheureusement, ce livre s’applique moins bien aux personnes ne travaillant pas dans des entreprises (avec des jobs non-bureaucratiques), bien que certains outils comme la planification des tâches puissent être, il me semble, appliqués à tous. Certains peuvent même être utilisés par des étudiants afin d’acquérir une bonne autonomie de travail leur permettant de dégager du temps pour voir leurs amis par exemple.

Pour aller plus loin, grâce à ces conseils, nous pouvons continuer à nous poser des questions sur la manière d’automatiser une tâche. Certes, les auteurs se basent beaucoup sur le numérique mais, avec un peu d’imagination, il est possible d’imaginer des solutions non-numériques permettant d’améliorer notre travail. Grâce à ce livre, il est également possible de prendre conscience quant à une meilleure organisation des tâches ménagères et familiales.

Prenez un plaid pendant vos vacances ou week-end, et enrichissez-vous de ces astuces qui changeront votre vie.

Si ce contenu vous a plus. N’hésitez pas à vous abonner, aimer et commenter 😊


In the age of teleworking and online courses, in the age when the private and professional spheres are intertwined, it seems to be increasingly important to increase one’s efficiency in order to spend as much time as possible on the things that make us happy.

This book, not like most of my reviews, does not propose a story, but a method of organising work. The proposed methodology is based on the conclusions drawn from reading several books and meeting more than 300 professionals/business owners. The objective is to work one hour less in order to use it for other things.

The writing is only in French, fluid and accessible to the general public. It is a very quick read because of its synthetic nature. It is one of the best « personal development » books I have ever read because it is not drowned in unnecessary details. It is not necessary to have a basic knowledge of methodologies to understand it, on the contrary. For people who are used to being very organised, it won’t do much for them. However, for people who are stressed, this book can help them to think of ways to better understand work in order to let go of certain things. Good organisation seems to reduce stress.

Unfortunately, this book is less applicable to people not working in companies (with non-bureaucratic jobs), although some tools like task planning can, I think, be applied to everyone. Some of them can even be used by students in order to acquire a good autonomy of work allowing them to free up time to see their friends for example.

To go further, thanks to these tips, we can continue to ask ourselves questions about how to automate a task. Of course, the authors rely heavily on digital technology, but with a little imagination, it is possible to think of non-digital solutions to improve our work. The book also raises awareness about how to better organise household and family tasks.

Take a plaid during your holidays or weekends, and learn these life-changing tips.

If you liked this content. Don’t hesitate to subscribe, like and comment 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :