#26 Cédric Plouvier, «Pax Deorum. Livre I: Il était une fois Rome … »

{English version below}

Note : 5 sur 5.

Service presse

Quand on parle de Rome Antique, on pense souvent à l’empire qui a dominé le bassin méditerranéen, mais, que connaissez-vous de cette petite ville de Rome au IVème siècle ACN qui n’avait pas encore conquis la péninsule italienne, et qui devait faire face aux Etrusques ainsi qu’aux gaulois ? Si vous avez aimé la série « Rome » de HBO, « Pax Deorum » est un livre que vous adorerez !

Résumé de l’éditeur (Editions Libre 2 lire):

« Début du IVe siècle avant J-C. Rome est en passe de dominer complètement le Latium, une région fertile du centre de l’Italie. Puissante, la ville bouillonne pourtant intérieurement. Les intrigues familiales et politiques au Sénat et dans les grandes maisons, les querelles d’ego, ainsi que les affaires sales dans les quartiers populaires aux mains des bandits, sont le lot quotidien de la Ville. Celle-ci est également confrontée aux menaces croissantes des peuples voisins, notamment étrusques, l’obligeant à mener des guerres continuelles. C’est ainsi que depuis plusieurs années Rome assiège la cité de Véies qu’elle ne parvient toujours pas à soumettre. A tout cela s’ajoutent d’étranges évènements qui se multiplient jusque dans les campagnes environnantes. Des phénomènes que personne ne parvient à interpréter et qui poussent les Romains à s’interroger sur leur destin. Est-ce un signe des dieux ? Ont-ils eut tort d’entreprendre leurs guerres ? De quelle nature est la menace qui pèse sur Rome ? »

Cédric Plouvier est historien de formation, il est professeur et analyste en histoire et civilisation romaine. C’est là que réside l’un des points forts du roman. On est face à une société romaine réaliste, s’inscrivant dans une époque bien délimitée historiquement. Les mœurs, la culture, les croyances et la géopolitique qui entourent l’histoire sont également bien expliqués sans pour autant alourdir le texte. Il n’est donc pas nécessaire de bien connaître la Rome Antique pour s’immerger dans l’histoire.

Un deuxième point fort est le point de vue des différentes classes sociales. Nous découvrons la vie tant d’hommes politiques, que de riches familles ou de pauvres paysans. Rome nous est montrée de cette manière dans toute sa réalité : la violence, le sexe, les jeux de pouvoir, la politique, les complots et les superstitions. Ce livre est digne d’une série de HBO. D’ailleurs, les chapitres sont plutôt courts, et permettent, à la manière d’une caméra, de suivre les personnages dans leurs péripéties tout en croisant leurs destins. La plume de l’auteur est légère et fluide, ce qui est rare lorsque l’on s’attaque à des descriptions historiques.

Il est vrai qu’au début, je me suis un peu perdue avec le nombre conséquent de personnages, mais j’ai fini par m’y adapter facilement. Pour pallier cela, des arbres généalogiques sont proposés en annexe. Une annexe est également disponible pour la compréhension des mots latins utilisés. Comme ne le cache pas l’auteur, il est plus aisé de lire le livre en format papier plutôt qu’en format numérique à cause de ces annexes. Pour ma part, j’ai eu la chance de les recevoir en PDF.

C’est un réel coup de cœur. En lisant le résumé, je savais que je l’aimerais, mais je ne savais pas que ça le serait autant. Je remercie grandement Cédric Plouvier pour cette découverte. Le tome deux, « La voix des dieux » est sorti en décembre 2020 et… Comment vous dire ? Je l’ai ajouté à ma wishlist ! 😊

Livre conséquent de 472 pages, il pourra embellir vos journées de reconfinement et d’été. Amis de l’histoire, prenez un bain de soleil près d’un joli arbre en lisant « Pax Deorum ».

Pour la vidéo de présentation, c’est par ici.

Pour le site internet de l’auteur, c’est par .

Si ce contenu vous a plus. N’hésitez pas à vous abonner, aimer et commenter 😊


When we talk about Ancient Rome, we often think of the empire that dominated the Mediterranean basin, but what do you know about this small city of Rome in the 4th century BC that had not yet conquered the Italian peninsula, and that had to face the Etruscans as well as the Gauls? If you liked the HBO series « Rome », « Pax Deorum » is a book you will love!

Summary from the publisher (Editions Libre 2 lire) translated by Dreamy&WonderFlavor:

« Early fourth century BC. Rome is on its way to complete domination of Latium, a fertile region in central Italy. Powerful, the city is nonetheless seething inside. Family and political intrigues in the Senate and in the great houses, ego squabbles, as well as dirty business in the popular districts in the hands of bandits, are the daily lot of the city. The city was also confronted with increasing threats from neighbouring peoples, especially the Etruscans, forcing it to wage continuous wars. Thus, for several years Rome had been besieging the city of Véies, which it had still not managed to subdue. In addition to all this, strange events are taking place in the surrounding countryside. Phenomena that no one can interpret and that make the Romans wonder about their fate. Was it a sign from the gods? Were they wrong to start their wars? What is the nature of the threat to Rome? « 

Cédric Plouvier is a French-speaking historian, a professor and analyst of Roman History and civilisation. This is one of the strong points of the novel. We are faced with a realistic Roman society, set in a historically well-defined period. The customs, culture, beliefs and geopolitics surrounding the story are also well explained without weighing the text down. It is therefore not necessary to know much about Ancient Rome to immerse yourself in the story.

A second strong point is the point of view of the different social classes. We discover the lives of politicians, rich families and poor peasants. Rome is shown to us in this way in all its reality: violence, sex, power games, politics, plots and superstitions. This book is worthy of an HBO series. Moreover, the chapters are rather short, and allow you to follow the characters in their adventures in the manner of a camera while crossing their destinies. The author’s writing is light and fluid, which is rare when dealing with historical descriptions.

It is true that at the beginning, I was a little lost with the large number of characters, but I ended up adapting easily. To compensate for this, family trees are provided in the appendix. An appendix is also available for understanding the Latin words used. As the author makes no secret of the fact, it is easier to read the book in paper format than in digital format because of these appendices. I was lucky enough to receive them in PDF.

It’s a real crush. When I read the summary, I knew I would like it, but I didn’t know it would be so good. I thank Cedric Plouvier for this discovery. Volume two, « La voix des dieux » was released in December 2020 and… How can I tell you? I added it to my wishlist! 😊

A substantial book of 472 pages, it may embellish your reconfiguration and summer days. Friends of history, take a sunbath near a nice tree while reading « Pax Deorum ».

If you liked this content. Don’t hesitate to subscribe, like and comment 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :